RAMANANTSOA TOVO_HOLY_TOAVINA IRINA_TENDRY ANDRAINA

RAMANANTSOA TOVO_HOLY_TOAVINA IRINA_TENDRY ANDRAINA

Yoga et Christianisme

Le Yoga et Christianisme

Le yoga nous envahit. On le trouve en Orient et en Occident. On donne des cours de yoga en Afrique centrale, en Russie, en Australie. On trouve de la pub pour le yoga sur les panneaux d'affichage des universités, dans les magasins biologiques, dans les ascenseurs des tours du centre-ville de Los Angeles et même au programme de l'Education Physique de l'YMCA. Est ce que le yoga n'est que de la gymnastique?

Swami Vivekananda écrit dans son livre Raja Yoga, concernant le yoga asanas ou postures du corps: "On doit faire tous les jours une série d'exercices physiques et mentaux jusqu'à ce qu'on atteigne certains états supérieurs. On déplacera les courants nerveux pour leur donner un nouveau canal. Des nouvelles sortes de vibrations commenceront; la constitution entière sera remodelée."

Dans son livre Yoga, Méthode de réintégration, Alain Danielou , spécialiste français du yoga écrit que le but ultime du yoga se résume en un "processus de contrôle du corps brut visant à libérer le corps subtil". Le corps subtil serait extrêmenent complexe et aurait 72 000 canaux psychiques invisibles appelés nadis correspondant au corps physique ou corps brut. Le corps subtil et le corps physique sont reliés au niveau de 7 points primaires, ou chakras, allant de la partie supérieure de la tête à la partie inférieure de la colonne vertébrale.
Les charkas contrôleraient la conscience d'un individu. La manipulation de la colonne vertébrale par différentes postures yoguiques augmenterait le flux d'énergie venant du corps subtil, affectant la conscience d'un individu. Le kundalini- yoga et le hatha-yoga manipulent directement les charkas par leurs différentes postures et exercices de respiration.
Dans une relation où le mental domine sur le corps, le mantra yoga cherche aussi à altérer la conscience d'un individu par la répétition de mantras, ce que le Guru Dev, le guru de Maharishi Mahesh Yogi définit comme "les noms préférés des dieux". Les mantras sont répétés silencieusement ou audiblement plusieurs heures et produisent des états altérés de conscience.

Le yoga est lié à la métaphysique religieuse orientale et n'est pas une forme innocente de relaxation pour le corps et le mental. Le but du yoga est le même que celui de l'hindouisme, qui est la prise de conscience de sa 'nature divine' (d'être Brahman) , le Dieu de l'Univers impersonnel de l'hindouisme. Extrait du livre Psychic Forces and Occult Shock ( Forces psychiques et choc occulte) de Wilson et Weldon: "Les exercices physiques du yoga sont conçus pour préparer le corps au changement psycho-spirituel nécessaire pour inculquer cette idée (la prise de conscience de sa 'nature divine') à la conscience et à l'être du méditant. Par conséquent, l'idée que l'on peut séparer la pratique du yoga de la théorie n'a pas de sens. D'un point de vue chrétien, une séparation distincte de la pratique de la théorie est improbable. 'Je fais du yoga, mais on ne parle pas d'hindouisme' est une affirmation incorrecte."

Une publication du "Spiritual Counterfeits Project" (Projet sur les contrefaçons spirituelles)-Berkeley, Californie- sur le yoga déclare: "Bien que l'imagination séculaire préfère ne s'intéresser qu'à l'aspect physique du yoga qui correspond à l'attente bourgeoise de cette pratique qui donnerait un plus beau corps, le fait est que même le yoga physique reste inextricablement et entièrement lié à la métaphysique religieuse orientale. En fait, il est même juste de dire que le yoga physique et la métaphysique indienne sont mutuellement interdépendants; on ne peut pas avoir l'un sans l'autre."

Dans la tradition Shankara, qui influence une grande partie de l'hindouisme moderne, la goutte de pluie représente le soi de l'individu, et l'océan est le symbole de l'âme universelle (J. Isamu Yamamot, SCP Newsletter). "L'absorption de la goutte d'eau dans l'océan est symbolique de l'absorption de soi dans l'univers impersonnel. Une fois que l'on devient éclairé, on perd son identité et on devient un avec le tout. L'absorption est le but de l'Hindou moniste" (J. Isamu Yamomoto, SCP Newsletter, Mars-Avril 1983).

"La flamme de la bougie est une image bouddhiste de l'individu; c'est la lumière de la vie qui danse dans la pénombre du chagrin. La recherche de chaque bouddhiste fervent est l'extinction de sa propre flamme. Les bouddhistes ne cherchent pas seulement une mort physique, mais une mort qui les délivrera à la fois de la vie physique et de la vie spirituelle. L'extinction est le but du bouddhiste traditionnel" (J. Isamu Yamamoto, SCP Newsletter, citation ouverte).

Pour l'auteur, c'est son expérience personnelle du mantra yoga, du hatha yoga et du kundalini yoga, plus que toute autre autorité, qui fut la plus persuasive. Le yoga produit certainement des états altérés de conscience. Cependant, ces états de conscience, bien qu'anesthétiques au début, à force de pratiquer le yoga, finirent par devenir opprimants et eurent pour conséquence une dissociation avec le monde extérieur. La stimulation sensorielle était accentuée et produisit une réaction excessive aux stimuli externes, et ainsi de l'anxiété. Durant des cours intensifs de méditation asana, l'auteur s'évanouit plusieurs fois pendant les sessions de méditations mantra, pour une durée d'une heure et demie environ. Après ces expériences, il ne restait aucune conscience du temps écoulé, ni aucun souvenir de ce qui s'était passé durant l'évanouissement.
Allez au dessus;Dieu,la religion du christianisme et des vues de 
sorcellerie,de yoga,Harry Potter et de magie.

Ces états de conscience provoquaient chez l'auteur de la tension qui le rendait facilement irritable pour un rien (le claquement d'une porte, le crissement d'un chasseur à réaction, un embouteillage). En fait, l'expérience de la méditation/ yoga est l'expérience typique d'un problème d'anxiété, très bien documenté par Claire Weeks, doctoresse australienne dans son livre classique Hope and Help for Your Nerves (de l'espoir et de l'aide pour vos nerfs), qui offre aussi la meilleure approche non-clinique pour guérir les problèmes d'anxiété, dont les crises de paniques en sont des symptômes courants.

La méditation et le yoga, dans plusieurs cas causent des problèmes d'anxiété. L'auteur a expérimenté que leurs techniques provoquaient des sentiments d'irréalité, de désintégration de la personnalité et de déprimes. Pour lui, la majorité de ces soi-disant "états avancés de conscience" ne sont que le résultat d'une extrême sensibilisation qui fait réagir nos nerfs d'une façon exagérée au stress causé par les techniques de la méditation et du yoga, produisant la domination d'une irréalité sensorielle similaire à celle que créent les médicaments/drogues qui affectent la conscience.

Le yoga est promu comme une technique innocente et saine, mais il est loin de l'être. H. Rieker nous avertit: "Le yoga n'est pas une simple plaisanterie si nous considérons qu'une mauvaise compréhension de sa pratique peut provoquer la mort ou la démence," et que si la respiration "s'arrête prématurément, il y a danger de mort immédiat pour le yogiste" (Rieker, The Yoga of Light-le yoga de la lumière- (Los Angeles: Dawn House) 1974, p. 135). Les évanouissements, d'étranges états de transe, ou la folie sont des conséquences de la "moindre erreur..." dans la pratique du yoga. Le livre de Swami Prabhavananda, Yoga and Mysticism(le yoga et le mysticisme) énumère les lésions cérébrales, les maladies incurables, et la démence comme les dangers potentiels d'une mauvaise pratique du yoga.

Si on est stressé et qu'on a besoin de se détendre, il y a plusieurs façons de le faire, comme se promener, aller au cinéma, pratiquer des sports, aller au restaurant ou prendre des vacances. Pour fortifier son corps, on peut soulever des poids, courir, nager etc...au lieu d'adopter les postures du yoga.

Dans Psychic Forces and Occult Shock, Wilson et Weldon affirment, que "le yoga est en fait de l'occulte pur, comme le prouvent chaque numéro et textes occultes du yoga (Yoga sutras et Fundamentals of Yoga de R.S Mishra, Astral Doorways de J. Brennan, Philosophy of Meditation de H. Chaudhuri ont des notes en bas de page). La pratique du yoga peut fréquemment déveloper des capacités occultes, et les nombreux dangers du yoga sont manifestes, comme le montrent plusieurs études (Christian counselling and Occultism de K.Koch-L'aide psychologique chrétienne et l'occultisme - a des notes en bas de page). Le spécialiste du yoga et la référence en Sanskrit, Mishra affirme: "En conclusion, on peut dire que derrière toute recherche psychique, derrière le mysticisme, l'occultisme, etc..., consciemment, ou inconsciemment, le système du yoga est là. (Mishra, citation ouverte)". Kurt Koch, dans ses excellents livres montre le lien existant entre une poursuite de l'occultisme et les problèmes d'anxiété et de dépression qui aboutissent parfois au suicide.

La Bible nous dit que Dieu a créé Adam de la poussière de la terre et souffla dans ses narines le souffle de la vie (Genèse 2:7). L'homme est une créature, un être distinct. L'homme peut avoir une relation avec le Dieu vivant en acceptant Son Fils, l'incarnation physique de Dieu, Jésus Christ. La Bible ne nous enseigne pas que le yoga permet à l'homme d'atteindre progressivement des états de conscience plus élevés qui l'aideront à réaliser qu'il est un avec Dieu et à s'unir à Braham comme l'enseigne l'Hindouisme ou que la personnalité peut être éteinte comme une flamme, comme l'enseigne le Bouddhisme. La Bible ne mentionne ni ne reconnaît aucun système dans lequel l'homme devient un avec Dieu.

Dieu est tellement bien au-dessus de l'homme que l'homme ne peut pas l'atteindre par ses propres oeuvres. A cause du péché originel d'Adam et Eve, l'homme fut fatalement déchu. Il naît dans le péché. Mais Dieu a tant aimé l'homme qu'Il a préparé un plan de rédemption. Dieu lui-même se fit homme (Jean 1:14) pour pourvoir au sacrifice parfait qui allait expier le péché de l'homme. Le sacrifice parfait devait être Dieu lui-même, car lui seul est sans péché. Accepter le plan de Dieu pour le péché, c.à.d Son Fils, donne à l'homme la vie éternelle auprès de Dieu. Le corps terrestre périt et est remplacé par un corps éternel à la mort. L'homme ne devient pas Dieu, et ne s'unit pas à Lui non plus. Le salut est un don gratuit donné par la grâce, et ne s'obtient pas par nos efforts.

L'Hindouisme, comme le Bouddhisme croit en la réincarnation, la transmigration des âmes d'un corps en un autre, dans le temps. L'individu se réincarne pour vaincre son karma ou l'attachement au monde matériel et les modèles récurrents qui le lient au monde matériel. L'individu ne peut se transcender et s'unir à Brahman, éteindre la flamme du soi pour atteindre le Nirvana qu'en élevant sa conscience par la pratique du yoga et en perçant "le voile de l'illusion", qui est le monde matériel.

La Bible enseigne que l'homme vit une fois et après vient le jugement (Hébreux 9:27). Pour ceux qui ont accepté Christ, il n'y a pas de jugement, car la décision de passer l'éternité avec la source de toute bonté, joie et pureté, le Dieu personnel de l'Univers a été prise. Pour ceux qui n'ont jamais connu Christ, Dieu les jugera avec une justice absolue, mais ceux qui ont rejeté Christ passeront l'éternité dans un endroit affreux sans Dieu, un endroit que Jésus a mentionné le plus que dans la Bible, un lieu d'agonie éternelle....l'enfer (Marc 9:48).

Le yoga n'est pas une solution, c'est un système dans lequel l'homme cherche à atteindre Dieu. Le yoga n'est pas nécessaire, et tous les efforts de l'homme ne sont que des haillons sales devant la justice de Dieu. A quoi sert-il de passer sa vie en captivité, à poursuivre un mirage, à faire des exercices de yoga et de méditation pendant des heures interminables, espérant pouvoir échapper au samsara, la roue de la réincarnation. L'homme ne pourra jamais devenir Dieu. A cause du péché d'Adam, l'homme est condamné à la mort. Quel homme mortel peut se comparer ne serait-ce à un ange de Dieu? Daniel vit l'ange Gabriel et voici sa merveilleuse description:

"Je levai les yeux, je regardai, et voici, il y avait un homme vêtu de lin, et ayant sur les reins une ceinture d'or d'Uphaz. Son corps était comme de chrysolithe, son visage brillait comme l'éclair, ses yeux étaient comme des flammes de feu, ses bras et ses pieds ressemblaient à de l'airain poli, et le son de sa voix était comme le bruit d'une multitude. Moi, Daniel, je vis seul la vision, et les hommes qui étaient avec moi ne la virent point, mais ils furent saisis d'une grande frayeur, et ils prirent la fuite pour se cacher. Je restai seul, et je vis cette grande vision; les forces me manquèrent, mon visage changea de couleur et fut décomposé, et je perdis toute vigueur" (Daniel 10:5-8).

L'homme ne devient pas Dieu. Dieu étend Sa main (Apocalypse 3:20) et tout ce que vous avez à faire, c'est de la prendre en prenant une décision consciente d'accepter Jésus Christ. Demandez-lui humblement de prendre le contrôle de votre vie dans des mots simples. Alors le Saint-Esprit viendra habiter en vous et vous recevrez de la paix, de la joie, et de la certitude. A ce moment-là seulement vous vous débarrasserez de votre vieux cocon et vous expérimenterez la métamorphose de Dieu.



28/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres